6 films d’espionnage à voir en secret (2/2)

Cinéma & Séries

23AVR . 2020

newsletter

Cinéma & Séries

6 films d’espionnage à voir en secret (2/2)

23 AVRIL . 2020

Écrit par Guillaume Cadot

Vous aviez apprécié notre sélection des 7 films d’espionnage incontournables ? Vous êtes toujours confiné, vous avez eu le temps de tout voir et revoir : alors on vous en propose 6 autres. Ne quittez pas votre fauteuil, sauf si vous avez peur d’être surveillé, ou juste pour vous resservir un verre, ça commence maintenant !

Par Guillaume Cadot

Spy Game

Spy Game, D.R

1. Topaz (L’Étau), 1969

En 1962, un haut fonctionnaire soviétique et sa famille passent à l’Ouest aidés par des responsables des services secrets américains. Le transfuge révèle que le délégué cubain aux Nations unies possède un document concernant la livraison de missiles russes à son pays. Les Américains font appel à l’agent français André Devereaux, en vacances à New York.

TOPAZ_02

D.R

Un film signé Hitchcock dont l’histoire s’inspire de la crise des missiles de Cuba. On retrouve l’élégant acteur Frederick Stafford jouant l’agent français dans des costumes impeccables, un habitué des rôles d’espion avec notamment OSS 117 ! Mise en scène léchée du maître, avec toujours le lien entre drame et liaisons amoureuses, sur fond d’espionnage entre les deux blocs sous le soleil de La Havane.

La punchline : “Does he hate American money?”
Où le trouver ? Sur iTunes ou sur Youtube
TOPAZ

D.R

 

2. Le Serpent, 1973

Lorsqu’un chef du KGB refuse d’embarquer à Orly pour retourner à Moscou, c’est pour livrer aux Américains un réseau soviétique en Europe occidentale composé d’importantes personnalités. S’ensuit une course poursuite aux renseignements entre la CIA, les services secrets français et l’Intelligence Service.

le-serpent

D.R

Henri Verneuil, le réalisateur français star des films populaires des années 1970 signe un film solide grâce au scénario du journaliste Gilles Perrault passionné par l’espionnage. Un casting international de haute volée permet de donner vie aux différents services secrets des pays : Yul Brynner, Henry Fonda, Dirk Bogarde, Philippe Noiret, Michel Bouquet…

Cette vaste histoire d’intoxication sur fond de Guerre Froide est accompagnée par la musique d’Ennio Morricone rendant encore plus crédible les trahisons et le sabotage orchestrés par ces soldats de l’ombre. Un grand film d’espionnage souvent oublié, pour les fans de la Guerre Froide et des costumes stricts.

La punchline :“That serpent has tasted Eden. They won’t trust him again.
Où le trouver ? Sur Youtube ou sur Lovemyvod
LE_SERPENT-1

D.R

 

3. Le Silencieux, 1974

Un physicien français qui travaille pour le compte des Soviétiques depuis son enlèvement, vingt ans en arrière, est kidnappé par les services secrets britanniques l’obligeant à dévoiler les noms de deux espions russes s’il souhaite retrouver sa liberté. Il accepte et commence alors une chasse à l’homme dirigée par le KGB sur le territoire français.

le-silencieux

D.R

Jean-Loup Dabadie, grand scénariste des films français période 1970 (Les choses de la vie, César et Rosalie, Vincent, François, Paul et les autres, Un éléphant ça trompe énormément et Nous irons tous au paradis) signe une superbe partition assez noire, sans fioritures, pour orchestrer la fuite de Clément Tibère joué par Lino Ventura qui parle peu. Il traîne son imperméable usé d’Est en Ouest pour essayer de survivre.

On redécouvre la France des années 70 avec ses nationales, ses relais routiers et l’acteur aux larges épaules qui épouse le rôle à merveille.

La punchline : “Si vous coffrez vos deux types demain, ils feront le rapprochement. Et ils me chercheront, et ils me trouveront, et ils me tueront. N’importe où, n’importe quand !”
Où le trouver ? Sur iTunes
LE_SILENCIEUX-1

D.R

 

 

4. Spy Game (Spy Game : Jeu d’espions), 2001

Au moment de prendre sa retraite de la CIA, Nathan Nuir apprend que son ancien partenaire, Tom Bishop, est aux mains des Chinois. Accusé d’espionnage il va être exécuté sous 24 heures. Malgré les rancoeurs du passé, Nathan va tout tenter pour le sauver.

SPY_GAME_2

D.R

La force du film réside dans une opération de sauvetage à distance bourrée d’intelligence par Robert Redford pour son ancien coéquipier Brad Pitt. Le vieux épaule le jeune de manière brillante depuis les bureaux de Langley et navigue comme un poisson dans l’eau au milieu des relations (compliquées) internationales.

Mention spéciale comme toujours au style Redford. La panoplie Ivy Look est de rigueur : veste tweed, cravate tricot et chemise button down en chambray. Il quitte le siège de la CIA au volant d’une Porsche 912…

La punchline : Happy?
– Seventy-five casualties, an apartment block leveled, one dead terrorist ? Yeah, happy.”
Où le trouver ? Sur iTunes
SPY_GAME_01

D.R

 

 

5. The Good Shepherd (Raisons d’Etat), 2006

Le parcours d’Edward Wilson pur produit de Yale, traumatisé par le suicide de son père, dont les valeurs d’honneur et de discrétion poussent la CIA, fraîchement créée, à le recruter. L’ambiance paranoïaque provoquée par la Guerre Froide pousse Wilson vers la suspicion de ceux qui l’entourent, l’isolant chaque jour un peu plus de ses proches.

GOOD_SHEPHERD_02

D.R

Le long film réalisé par Robert de Niro pour un casting de rêve dépeint la vie monotone de l’agent Wilson joué par Matt Damon, un anti Jason Bourne qui raconte une partie de l’histoire américaine au travers de la création de la CIA jusqu’au débarquement de la Baie des Cochons et des missiles soviétiques de Cuba dès 1961.

Une intrigue qui va crescendo vers un dénouement final enlevé magistralement par de grands acteurs naviguant entre des moments romantiques ou dramatiques, des scènes d’action, des tactiques de contre-espionnage ou des discussions diplomatiques.

La punchline : “You understand that whatever we discuss here doesn’t leave this room?
– Of course.
– The president has asked me to look into creating a foreign intelligence agency.”
Où le trouver ? Sur iTunes
GOOD_SHEPHERD_01

D.R

 

 

6. Argo, 2012

Une histoire vraie romancée par Ben Affleck. En 1979, la révolution iranienne bat son plein. L’ambassade américaine est attaquée. Six personnes parmi les 52 otages trouvent refuge chez l’ambassadeur canadien.

ARGO_02

D.R

Un responsable de la CIA charge un agent (joué par Affleck) d’exfiltrer ces diplomates américains en les faisant passer pour une équipe de cinéma… Une tension dramatique dès le démarrage du film et même si l’issue est connue, on reste captivé par le dénouement jusqu’à la fin. Un superbe film au grain seventies rappelant les grandes heures de l’histoire iranienne et les bourdes des services secrets américains.

ARGO_02

D.R

La punchline : « What starts in farce ends in tragedy.
– No, it’s the other way around.
– Who said that exactly?
– Marx.
– Groucho said that?”
Où le trouver ? Sur iTunes

G.C

Ajouter à mes favoris Supprimer de mes favoris
Douro, pays où le noir est couleur : à la découverte du vin de Porto

Douro, pays où le noir est couleur : à la découverte du vin de Porto

Ajouter à mes favoris Supprimer de mes favoris
Going wild, Peter Beard

Going wild, Peter Beard