3 films-recettes pour regarder le temps passer en cuisine

Cuisine

18MAI . 2020

newsletter

Cuisine

3 films-recettes pour regarder le temps passer en cuisine

18 MAI . 2020

Écrit par Alvina Ledru-Johansson

Certes, vous pouvez sortir, marcher, travailler et même voir un ou deux amis. Mais le temps s’écoule toujours d’une façon particulière… C’est là que nous intervenons avec notre sélection de scénarios pour réaliser 3 films un peu spéciaux : ces huis-clos qui se déroulent dans votre four ! On les a choisis pour leur simplicité, leur gourmandise et leur transformation hypnotisante à observer  confortablement installés devant votre four. Pas de vidéo-projecteur nécessaire, mais un peu de farine, d’oeufs, de lardons et de chocolat… Prêts à réaliser votre premier film ?

Par Alvina Ledru-Johansson

baking

© The Creative Exchange, Unsplash

 

1. The Tree of Flammekueche

Temps de visionnage – 15 minutes. Version longue – 1h15.

flammekueche

D.R

Ingrédients, pour 2 flammekueche

  • 270 g de farine de blé
  • 10 g de levure boulangère
  • 150 g d’eau
  • 1 cac de sel
  • 1 cas d’huile d’olive
  • 125 g de lardons
  • 1/2 oignon émincé
  • Du fromage blanc (fonctionne aussi très bien avec de la crème fraîche)
  • Poivre
  • En option : noix de muscade

 

 

Réalisation :

Activer la levure dans un peu d’eau tiède (attention, au-dessus de 50°, vous risquez de tuer la levure). Dans un cul-de-poule, mettre la levure, la farine, le sel et l’huile. Pétrir. 

Partager la pâte en deux parts égales. Laisser reposer une heure. Pour les adeptes des versions longues, regarder la pâte gonfler aussi lentement qu’une fleur.

Pendant ce temps-là, les impatiens prépareront la garniture : émincer un demi oignon le plus finement possible. Couper le lard. Abaisser les deux pâtons le plus finement possible. 

Garnir très généreusement de fromage blanc (ou de crème fraîche). Ajouter les oignons émincés et les morceaux de lard. Poivrer. Mettre un voile de muscade.

Enfourner 15 minutes à 200°C. Le film peut commencer. Observer les lardons rétrécir, les oignons se colorer, le fromage blanc faire des bulles, la pâte gonfler, bouger, dorer. Une fois cuite, couper en rectangle et manger immédiatement !

 

2. Pulp cookie chocolat – noix de pécan

Temps de visionnage – Vol. 1 : 15 minutes. Vol. 2 : 13 minutes

cookie

© Ruth Reyer, Unsplash

Ingrédients :

  • 80 g de noix de pécan
  • 110 g de beurre tempéré
  • 170 g de sucre de canne
  • 1 oeuf
  • 165 g de farine
  • 1 cac de levure chimique
  • 100 g de chocolat noir dessert
  • 1 pincée de fleur de sel

 

 

Réalisation :

Torréfier les noix de pécan dans le four chauffé à 160°. Regarder avec attention les fruits secs se colorer. 

Dans un cul-de-poule, mélanger le beurre et le sucre. Ajouter l’oeuf. Bien mélanger.  Ajouter la farine et la levure chimique. Mélanger très grossièrement. Ajouter les fruits secs, refroidis.

Former des boules de pâtes et les déposer sur une plaque avec feuille de papier sulfurisé.

Enfourner 13 minutes. Les premières minutes, regarder la pâte devenir brillante. Ensuite, la voir s’abaisser très lentement. Admirer la levure chimique faire son boulot et gonfler les petites boules de pâtes au chocolat-noix de pécan. Aux alentours des 10 minutes, contempler les bords des biscuits dorer, durcir, et donner l’alarme pour être sortis du four et être dégustés encore chaud !

 

3. Apocalypse brownie (ou La vie d’un brownie)

Temps de visionnage – Vol. 1 : 15 minutes, Vol. 2 : 17 minutes.

brownie

© Michelle Tsang, Unsplash

Ingrédients :

  • 100 g de chocolat dessert
  • 20 g de cacao en poudre
  • 135 g de sucre de canne
  • 100 g de beurre doux tempéré
  • 2 oeufs
  • 40 g de farine de blé
  • 40 g de farine de riz (ou 80g de farine de blé)
  • 1 cac de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 1 cac de poudre de vanille
  • 60 g de fruits secs

 

brownie

© Alvina Ledru-Johansson pour Les Grands Ducs

Réalisation :

Faire torréfier les fruits secs. Qu’est-ce qu’on met ? Des noisettes, des pignons de pin, des amandes. Mais on peut aussi mettre des noix de pécan, des noix de cajou, des noix du Brésil. Des noix tout court. Et là, deux solutions. On se plante devant le four pour regarder le volume 1 du film qui dure 15 minutes environ. Des fois 20. Mais spoiler : le volume 2 est beaucoup plus intéressant.

Faire fondre le chocolat dessert au bain marie. Pendant ce temps, fouetter le beurre et le sucre.

Ajouter oeuf par oeuf. Battre à chaque fois pour obtenir un mélange mousseux

Ajouter tout le reste des ingrédients secs, le chocolat fondu et les fruits secs qui sont froids.

Enfourner 17 minutes à 165°C. Le volume 2 commence. Au début, c’est plutôt lent. La pâte devient brillante, c’est le beurre qui s’exprime. Après, c’est la levure chimique qui fait son solo : elle joue des muscles pour donner plus d’importance à la pâte qui commence à gonfler. Et là, la scène vraiment importante du film débute : la pâte commence à vraiment cuire, elle durcit, par endroit elle craquèle même, les fruits secs du-dessus prennent de la couleur… C’est insoutenable, hein ? Regardez le minuteur, on doit pas être loin des 17 minutes de visionnage. Si c’est pile le cas, sortez l’acteur principal du four. Laissez-le refroidir une bonne demi-heure avant de le déguster !

A.L.J

Ajouter à mes favoris Supprimer de mes favoris
Fleurs, fruits et insectes, le sens caché des tableaux

Fleurs, fruits et insectes, le sens caché des tableaux

Ajouter à mes favoris Supprimer de mes favoris
Goût kitsch et humour olé-olé, quand la carte postale coquine était reine

Goût kitsch et humour olé-olé, quand la carte postale coquine était reine