Vacances j’oublie tout… Mais pas mon frigo !

Gastronomie

13JUIL . 2020

newsletter

Gastronomie

Vacances j’oublie tout… Mais pas mon frigo !

13 JUILLET . 2020

Écrit par La Rédaction

Les vacances arrivent, vous êtes à 48 heures du départ, il est temps de vider votre frigo. Entre vos tomates qu’il a fallu mettre au frais sous peine de décomposition, votre jambon blanc plus tout à fait blanc, vos légumes oubliés dans le bas du réfrigérateur et les fromages qui s’avachissent, l’envie vous prend soudain de tout passer au vide-ordures… Grave erreur ! D’abord, c’est pas bien et ensuite, c’est dans la difficulté que vos talents culinaires s’expriment. Allez, sortez un couteau et une planche et surprenez la famille avant de boucler vos valises.

Par Guillaume Cadot

frigo-vide

 

1. Les tomates de la dernière chance, en salade, avec des pâtes ou des oeufs

Elles sont de très bonne qualité ? Redécouvrez la vraie salade de tomates simplissime : des tomates en tranches, des anchois, un oignon blanc, une branche de céleri ciselé finement, un oeuf mollet en option, fleur de sel et filet d’huile d’olive. Si vous avez un peu de vinaigre balsamique blanc (pas le rouge ! gardez cette liqueur pour accompagner vos parmesans) c’est le paradis.

tomates

Elles sont fatiguées ? On les fait sauter avec des pâtes et du romarin. On fait bouillir de l’eau salée pour les pâtes, sauter des quartiers de tomates avec de l’ail et du romarin dans une poêle huilée. On jette les pâtes dans le mélange et on termine en ajoutant l’eau de cuisson pour lier le tout.

Elles n’ont pas de goût ? On les découpe grossièrement pour les faire sauter à l’huile d’olive dans une poêle, on casse deux oeufs dessus. un peu de parmesan et tenez-vous prêt à saucer avec du pain !

 

2. Du jambon blanc encore frais (ou pas), en salade parisienne ou grillé pour l’omelette

Il est encore tout frais ? On court chercher deux champignons de Paris (des vrais si possible), on monte une vinaigrette crêmée, on découpe le tout très finement, on parsème de ciboulette et on a une salade parisienne !

omelette

Il commence à sentir un peu le renfermé ? On le trempe dans de l’eau tiède additionnée de vinaigre de vin comme le faisait ma grand-mère, on le passe à la poêle pour le griller comme du bacon et vous avez du “lard” pour une omelette, des pâtes, une salade verte, etc.

 

3. Des légumes d’été oubliés (au fond du réfrigérateur) passés au four

Ils sont un peu fatigués ? On les rince, on les pèle s’il le faut, on les coupe dans le sens de la longueur. On sort le lèche-frite, on les étale. On badigeonne d’huile d’olive, un peu de gros sel, des herbes aromatiques (thym, romarin …) quelques oignons et gousses d’ail en chemise si vous avez. Un peu d’eau fraîche dans le fond. On enfourne à 160 degrés et on les oublie une heure minimum. Du croquant et du fondant vous attendent !

legumes-four

 

4. Des fromages plus présentables, en tartine ou avec du riz

Un chèvre encore frais ? Attrapez une boîte de thon à l’huile, ou de sardines, ou de maquereaux. Écrasez l’ensemble dans un bol avec un trait de jus de citron, du poivre noir du moulin et ce persil qui commence à faire jaune mine. Laissez reposer au frais, préparez du pain grillé, vous êtes prêt à tartiner pour l’apéritif.

tartine-chevre-sardineUn pâte cuite (comté, brebis…) un peu forte ? On fait cuire du riz dans de l’eau. Quand il est presque à point, on réserve de l’eau de cuisson et on monte le riz avec un peu de beurre et du concentré de tomates que vous avez toujours dans le frigo. On ajoute un peu d’eau de cuisson et le fromage râpé. Un tour de moulin à poivre et vous avez un plat consistant pour petits et grands.

5. Les fruits rouges et compagnie, mixés au frais

On a oublié fraises, framboises et autres fruits rouges au frigo et ils sont tout rabougris… Allez, on les pèle, on les mixe avec avec du sucre, du jus de citron et de l’eau.

fruits-rouges-1

On fait prendre la mixture au congélateur pendant une heure puis on mélange à l’aide d’une fourchette l’ensemble sans le sortir du congélateur. On répète l’opération tous les ¼ heure jusqu’à deux de prise. On déguste dans des coupettes. Vous êtes bientôt en Sicile.

G.C

 

Ajouter à mes favoris Supprimer de mes favoris
L’Olympia de Manet, histoire d’un scandale

L’Olympia de Manet, histoire d’un scandale

Ajouter à mes favoris Supprimer de mes favoris
Rencontre : Ramdane Touhami, drôle d’apothicaire

Rencontre : Ramdane Touhami, drôle d’apothicaire