Un week-end aux Sources de Cheverny,
Se laisser vivre dans la Vallée de la Loire

Hôtels & Chambres d'hôtes

18JUIN. 2021

newsletter

Hôtels & Chambres d'hôtes

Un week-end aux Sources de Cheverny

Se laisser vivre dans la Vallée de la Loire

18 JUIN . 2021

Écrit par Justine Rozé

Photographies par Mathieu Bonnevie

On s’est (encore) échappés du tumulte de la vie quotidienne pour profiter d’une parenthèse aux Sources de Cheverny -au frais. Niché au beau milieu de la forêt et des vignes dans le Val de Loire, on a découvert le nouveau domaine du couple Tourbier célébrant l’art de vivre à la française, l’œnotourisme et la belle nature. Et ça, vous l’avez deviné, ça nous parle.

sources-cheverny-loire-les-hardis-copyright-Mathieu-Bonnevie-1
sources-cheverny-loire-les-hardis-copyright-Mathieu-Bonnevie-3
sources-cheverny-loire-les-hardis-copyright-Mathieu-Bonnevie-2

La Vallée de la Loire selon les Tourbier

Après les Sources de Caudalie, que l’on ne présente plus, Alice et Jérome Tourbier se sont lancés un nouveau défi : faire revivre le Château du Breuil, situé à deux heures de Paris.

La bâtisse du XVIIIème qui accueillait déjà un hôtel 3 étoiles a, depuis, été totalement repensée par le couple, entouré d’Antoine Ricardou (studio Be-poles) et de l’architecte Yves Collet. Malgré la diversité des lieux (château, corps de fermes, cabanes en bois) l’harmonie est étonnante. Un véritable fil conducteur lie chaque espace avec le bois, le velours et la déclinaison de verts…

Désormais, les Sources de Cheverny s’étendent sur un domaine de 45 hectares, dont 5 exclusivement réservés à l’hôtellerie. Inutile de préciser que vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer. Conseil d’ami : deux nuits ne seront vraiment pas de trop pour profiter du domaine et de la région !

sources-cheverny-loire-les-hardis-copyright-Mathieu-Bonnevie-5
sources-cheverny-loire-les-hardis-copyright-Mathieu-Bonnevie-7
sources-cheverny-loire-les-hardis-copyright-Mathieu-Bonnevie-6

 

Notre repaire pour le week-end : Le Hameau du Marais

On pose nos valises dans l’une des cabanes en bois du « Hameau du Marais ». La bâtisse est totalement ouverte sur la nature. Le temps s’arrête. On se laisse bercer par le chant des oiseaux et le croassement des grenouilles pour seuls voisins. La suite est vaste et lumineuse, les meubles chinés se mêlent au mobilier neuf : canapé en velours ocre, baignoire XXL, lit king size, bref : le luxe oui, mais avec une âme.

sources-cheverny-loire-les-hardis-copyright-Mathieu-Bonnevie-4

 

Certes, les restaurants sont ouverts. Certes, la vie en terrasse nous a manqué. Mais à cet instant, c’est la terrasse privée de notre chambre qui nous tend les bras. Alors au risque de vous choquer, on ne résiste pas au room-service ! Au menu ? Paleron de bœuf sauce barbecue, saucisse d’agneau grillée, mille-feuille aux cacahuètes caramélisées et mousse au chocolat. Covid oblige, l’équipe est parfaitement rodée à l’exercice des paniers en chambre. Oui, parce qu’exit le plateau et les plats sous cloche, ici votre dîner arrive dans un très beau panier en osier, avec argenterie et vaisselle en grès, dans un esprit campagne à l’anglaise -comprendre : chic. On savoure chaque bouchée en profitant du calme ambiant. Une certaine idée du bonheur.

sources-cheverny-loire-les-hardis-copyright-Mathieu-Bonnevie-9
sources-cheverny-loire-les-hardis-copyright-Mathieu-Bonnevie-10

 

Aux Sources de Cheverny, une table impeccablement sourcée

Il convient de nous arrêter un moment sur la table de l’hôtel, qui est, on vous le confirme, à la hauteur des lieux. Le Chef de L’Auberge, Frédéric Calmels, propose une cuisine de saison, et surtout une carte pas bateau élaborée avec intelligence. Le poisson du jour est un vrai tableau, quant aux fraises de la région à la crème d’estragon, on ferait bien un aller-retour pour en reprendre un bouchée. Les viandes sont grillées juste devant nous dans la superbe cheminée de la salle, le service est aux petits soins, sans trop en faire.

 

sources-cheverny-loire-les-hardis-copyright-Mathieu-Bonnevie-12
sources-cheverny-loire-les-hardis-copyright-Mathieu-Bonnevie-13

 

Quid du bar ? Un ancien chai transformé en bar, en voilà une idée ! Avant même d’ouvrir la carte, le lieu nous avait déjà séduit. L’ardoise fait, comme on pouvait l’espérer, la part belle aux vins de la Vallée de la Loire. Le plus dur sera de choisir, bien qu’il serait dommage -on ne voudrait pas vous influencer- de passer à côté de la cuvée de la maison, La Grand’Vigne, un vin blanc bio et délicat réalisé à partir des vignes du domaine.

Ici, la météo nous indiffère

Les Sources font partie de ces rares lieux ou la météo vous indiffère. Et pour cause, quand le soleil brille, les bouteillers (les maîtres d’hôtels) proposent différents itinéraires pour sillonner le domaine et la région à vélo ou à pieds. Après ça ? On s’enfonce dans la forêt pour découvrir une piscine extérieure (chauffée) au pied d’un chêne incroyable. Tout a été pensé pour nous, il ne reste plus qu’à lâcher prise.

 

 

sources-cheverny-loire-les-hardis-copyright-Mathieu-Bonnevie-15
sources-cheverny-loire-les-hardis-copyright-Mathieu-Bonnevie-16
sources-cheverny-loire-les-hardis-copyright-Mathieu-Bonnevie-18

 

Le lendemain matin, le temps est maussade. Au programme, le Spa Caudalie (et ses rituels de soins), hammam et piscine intérieure à 32 degrés. Sans même mettre un pied dehors on rejoint le château, les salons regorgent d’occupations : billard, piano, jeux d’échecs, bar et belles cheminées. On suit les règles, on se détend. Et si vous êtes plus courageux que nous, vous pourrez emprunter des bottes de pluie le temps d’une balade en forêt.

sources-cheverny-loire-les-hardis-copyright-Mathieu-Bonnevie-19
sources-cheverny-loire-les-hardis-copyright-Mathieu-Bonnevie-17

 

On en oublierait presque la région. Les Sources c’est aussi le point de chute idéal pour découvrir le vignoble ligérien et visiter les Châteaux de la Loire. Avis aux amateurs de Tintin, vous êtes à deux pas du Château de Cheverny, l’inspiration d’Hergé pour créer le Moulinsart.

Les Sources de Cheverny est une de ces adresses que l’on aimerait garder pour soi, pour qu’elles restent le plus confidentielles possible… mais dont on ne peut s’empêcher de parler tant elles nous ont charmés !

J.R

Ajouter à mes favoris Supprimer de mes favoris
Vins : le meilleur rosé du monde est une femme

Vins : le meilleur rosé du monde est une femme

Ajouter à mes favoris Supprimer de mes favoris
Rencontre : Alice Moireau

Rencontre : Alice Moireau