Du pouvoir de la robe d’intérieur à l’écran

Style de vie

07JAN . 2020

newsletter

Style de vie

Du pouvoir de la robe d’intérieur à l’écran

07 JANVIER . 2020

Écrit par Guillaume Cadot

Le pouvoir de la robe d’intérieur ! Qu’elle accompagne la sortie de la chambre ou celle du bain, cette tenue pourrait nous accompagner une journée entière. Vraiment ? On a fait le tour de nos films préférés où la tenue d’intérieur est reine. Pas de doute, on peut vivre en robe de chambre ou en peignoir et même sortir avec… Revue des films essentiels pour démarrer l’année en douceur.

Par Guillaume Cadot

 

Pour glander

Pourquoi s’habiller après la douche matinale et quitter son peignoir en coton bouclé ultra doux ? Soit on assume comme The Dude en sortant faire ses courses avec, soit on organise sa journée off comme Ferris Bueller vêtu de sa robe de bain -qu’on garde le plus tard possible.

Comme qui ?

Matthew Broderick, Ferris Bueller’s Day Off, 1986

Jeff Bridges, The Big Lebowski, 1998

Bill Murray, Lost in translation, 2003

 

Pour faire riche

Quand sa vie sociale est bien remplie, que sa vie mondaine enchaîne les cafés, pousse-cafés et cigares, la robe d’intérieur fait partie de la panoplie du gentleman au même titre que la tenue blanche de tennis et le costume trois pièces rayure tennis. Elle donne une stature et une position hiérarchique évidente. Et comme disait Jean-Pierre Marielle dans Comme la lune, “tu mitrailles sec” avec une robe de chambre aubergine !

Comme qui ?

Jean-Paul Belmondo, Stavisky, 1974

Jean-Pierre Marielle, Comme La lune, 1976

Peter Ustinov, Roddy McDowall et Patrick Redfem, Evil under the sun, 1982

 

Avant le sport

Le gentleman aime le combat. Il peut être réglementé comme sur un ring, interdit dans un parking ou simplement périodique pour être sûr de garder la forme et rester sur ses gardes comme l’inspecteur Clouseau et son fidèle valet Cato. Alors on noue sa robe kimono en soie et on répète ses mouvements.

Comme qui ?

Peter Sellers, The Return Of The Pink Panther, 1975

Sylvester Stallone, Rocky, 1976

Brad Pitt, Fight Club, 1999

 

Pour faire du business

A la plage ou en terrasse, on peut garder sa robe d’intérieur pour conduire ses affaires. On montre ainsi qu’on est au-dessus de la loi du costume cravate pour passer un coup de fil et empocher le jackpot.

Comme qui ?

Dirk Bogarde, Modesty Blaise, 1966

Michael Douglas, Wall Street, 1987

Elliot Gould, Ocean’s Eleven, 2001

Pour les mâles

La séduction du gentleman passe aussi par le peignoir, qu’il soit mandarine comme celui de Thomas Crown, provienne de sa conquête comme James Bond ou encore le discret Etienne Dorsay (s’évadant par le balcon de sa maîtresse). Bref, une tenue d’homme.

Comme qui ?

Steve McQueen, Thomas Crown, 1968

George Lazenby, On Her Majesty’s Secret Service, 1969

Jean Rochefort, Un éléphant ça trompe énormément, 1976

Ajouter à mes favoris Supprimer de mes favoris
David Rathgeber bien dans son assiette

David Rathgeber bien dans son assiette

Ajouter à mes favoris Supprimer de mes favoris
5 façons de se faire la malle avec panache

5 façons de se faire la malle avec panache