5 bonnes adresses food à Londres,

Où la cuisine du monde est reine

Gastronomie

28FÉV. 2022

newsletter

Gastronomie

5 bonnes adresses food à Londres

Où la cuisine du monde est reine

28 FéVRIER . 2022

Écrit par Coline de Silans

Tout amateur sait ce qui l’attend véritablement une fois franchi le tunnel sous la Manche : point de jelly ni de pudding racorni, mais une multitude de petites adresses, où se régaler de spécialités venues des quatre coins du globe. Loin des clichés moquant les associations parfois déroutantes, il est vrai, de la cuisine anglaise (le gigot sauce menthe, il fallait oser), la scène culinaire londonienne brille désormais par son multiculturalisme et ses tables avant-gardistes. Voici nos 5 bonnes adresses food à Londres la cosmopolite, où la gastronomie se conjugue au pluriel.

les-hardis-bonnes-adresses-food-londres

1. Mangal 2, une histoire de famille 

les-hardis-bonnes-adresses-food-londres

Pas simple de reprendre le restaurant de ses parents quand ils en ont fait le QG du quartier ! Fondé en 1994 par Ali Dirik, Mangal II fut l’un des premiers restaurants « ocakbasi » de Londres, du nom du grill au charbon de bois traditionnellement utilisé dans la cuisine anatolienne. 

Jusqu’à la pandémie, les locaux s’y pressaient pour y dévorer des mets simples mais parfaitement exécutés, telles que des pièces de viande soigneusement grillées, des kebabs faits dans les règles de l’art et des falafels gourmands. Désormais, ils s’y pressent toujours, mais plus tout à fait pour les mêmes raisons : si Ferhat et son frère Sertaç ont conservé l’âme du restaurant de leur père, ils ont repensé le menu pour aller vers une expérience plus bistronomique. 

 

les-hardis-bonnes-adresses-food-londres

On y partage aujourd’hui de petites assiettes raffinées, entièrement faites maison, où les saveurs traditionnelles turques ont été pimpées par la main experte de Ferhat. Parmi nos coups de cœur, le tarama à l’huile fumée servi avec une pide au beurre noisette (absolument addictif), le börek aux champignons sauvages, ou encore le carrot cake grillé à la crème au poivre, que l’on prendra garde de ne pas confondre avec une crème anglaise (croyez-en notre expérience). Une adresse sûre pour envoyer ses papilles au 7e ciel dans le quartier en pleine effervescence de Dalston.

 


Assiettes entre 4 et 35£, Desserts 9-12£
4 Stoke Newington Rd, London N16 8BH, Royaume-Uni

 

2. Bibi, la classe à l’indienne

les-hardis-bonnes-adresses-food-londres

Ouvert fin 2021, Bibi est la nouvelle adresse que les Londoniens s’arrachent. A sa tête, Chet Sharma, ex-docteur en physique passé entre autres par les cuisines étoilées d’Andoni Aduriz à San Sebastian, et Mark Birchall en Angleterre – excusez du peu. 

Chez Bibi, la cuisine indienne est haussée à son niveau le plus élevé, un sacré défi à Londres, où la barre est déjà fort haute. Les assiettes à partager du chef, pas données mais à tomber, sont le reflet de ses différents voyages en Inde et de ses excursions passées sur les terres anglaises, à sourcer des produits pour les restaurants étoilés.

Chaque petite portion est donc élaborée à partir de produits fermiers britanniques et indiens, triés sur le volet. A la carte, on pioche parmi les « snacks », les « chaat » (inspirés de la street-food indienne), les « sigree », (des plats au grill), les accompagnements, et les desserts. Parmi les best-sellers, le ceviche d’huîtres d’Orkney revisité à la sauce nimbu pani, une sorte de limonade indienne ; le paneer au lait de bufflonne de la New Forest, surmonté d’un mélange d’épices au fenugrec, ou encore le dhal au ghee, un beurre clarifié typiquement indien, fabriqué dans une laiterie du Gloucestershire. 

En bref, un ovni culinaire dans le quartier huppé de Mayfair, où l’on prendra soin de réserver sa table (longtemps) à l’avance pour avoir une chance d’y dîner.

les-hardis-bonnes-adresses-food-londres

 


Chaat 8-14£, Sigree 10-26£, Sancks 5-8£
42 N Audley St, London W1K 6ZP, Royaume-Uni

 

3. Ottolenghi, le coup de cœur israélien

les-hardis-bonnes-adresses-food-londres

On ne présente plus Yotam Ottolenghi, chef anglo-israélien star qui a conquis les papilles britanniques (entre autres) voilà déjà plusieurs années. Avec plusieurs livres de recettes à son actif, quelques émissions de télé et pas moins de six restaurants, Yotam Ottolenghi a su s’installer durablement dans le paysage culinaire anglais. 

Et si le médiatique chef ne fait pas vraiment figure de découverte, le plaisir de s’attabler dans l’un de ses établissements n’en reste pas moins intact. Car plus qu’un chef charismatique, Yotam Ottolenghi est avant tout un cuisinier inspiré. Avec lui, les légumes se font gourmands, relevés de savants mélanges d’épices, enrobés par la rondeur d’une sauce, caramélisés à la perfection, ou agrémentés de surprenants condiments. 

Si chaque établissement possède une atmosphère qui lui est propre, les menus s’accordent toutefois autour de valeurs chères au chef : partage, générosité, et mise en valeur du végétal. Mention spéciale pour les desserts gourmands, dont le gâteau à l’orange et à l’amande, sans farine, avec ganache au chocolat. Un régal !

les-hardis-bonnes-adresses-food-londres


Salades environ 10£, Plats 13-30£, Desserts 5-8£
287 Upper St, London N1 2TZ, Royaume-Uni

 

4. Ngopi, un café en Indonésie

Autre petite pépite du sous-estimé quartier de Dalston, Ngopi, un café indonésien ouvert par Birama Gladini et sa femme Elmira Hamdi, d’abord dans le centre de Birmingham, puis à Londres. Originaires de Jakarta, le couple torréfie lui-même ses grains de cafés, qu’ils sourcent dans différentes régions d’Indonésie. Dans la tasse, cela donne de savoureux flat white, latte et cappuccino, mais aussi des créations plus originales, comme le « kopi susu », un espresso au lait avec du sirop de sucre de palme, ou le latte glacé à la banane. 

les-hardis-bonnes-adresses-food-londres

Pour accompagner sa boisson, on opte pour différents snacks d’inspiration indonésiennes, à l’image des indomie, ces nouilles instantanées très répandues dans le pays, habillées ici d’un œuf frit, de fromage et d’oignons. Et pour contrer la météo anglaise, le Bakso Malang, la soupe aux boulettes de bœuf, est très efficace, tout comme les réconfortants dim sum. En dessert, on fond pour le Pisang Bakar maison, sorte de banana bread au beurre, chocolat et lait concentré. Personne n’a dit que c’était light, mais n’est-ce justement pas ça qui est bon ?

les-hardis-bonnes-adresses-food-londres


Plats 6-7£ / Cafés 3-5£
78 Dalston Ln, London E8 3AH, Royaume-Uni

 

5. Sonora, la fine fleur de la tortilla

les-hardis-bonnes-adresses-food-londres

Débarqués dans le petit marché de Netil, dans le quartier de London Fields, début 2020, Michelle Salazar de la Rocha et son compagnon Sam Napier n’ont mis que quelques semaines à mettre tout le monde d’accord avec leurs tacos. 

Inspirés de la région natale de Michelle, Sonora donc, au Nord du Mexique, ces tacos ont la particularité d’être fourrés essentiellement à la viande, et plus précisément au bœuf, rôti au barbecue. 

Après un long break dû au Covid, le couple a rouvert sa taqueria fin 2021, et ont sorti de leur sombrero une belle surprise : une tortilleria, attenante au comptoir à tacos. Faites à la main par Michelle herself, ces tortillas s’arrachent comme des petits pains auprès des amateurs de gastronomie mexicaine. Parmi les plus plébiscitées, celles au bœuf, à l’oie, aux légumes, ou encore au beurre sont les premières à partir. Gardez un œil sur leur compte Instagram le jour où vous vous y rendez, car le lieu est vite dévalisé !

les-hardis-bonnes-adresses-food-londres


Tacos 3-6£
13-23 Westgate St, London E8 3RL, Royaume-Uni

 

C.d.S

 

Vous en voulez encore ? Découvrez le cityguide de nos amis Yonder à Londres

Ajouter à mes favoris Supprimer de mes favoris
Nos bonnes adresses d’hôtel en France pour un week-end nature

Nos bonnes adresses d’hôtel en France pour un week-end nature

Ajouter à mes favoris Supprimer de mes favoris
Rozo à Lille

Rozo à Lille