Corse, carnet de route hors-saison en 15 adresses

Destinations

04SEPT. 2020

newsletter

Destinations

Corse, carnet de route hors-saison en 15 adresses

04 SEPTEMBRE . 2020

Écrit par Alvina Ledru-Johansson

Photographies par Alvina Ledru-Johansson

Que vous soyez littoral ou montagne, farniente ou activités sportives, plage de sable ou plage de galets, bec sucré ou bec salé, la Corse est faite pour vous. Profitez de l’arrière-saison, plus calme et moins caniculaire et visitez les bonnes adresses, testées et approuvées par la rédaction.

corse-2

Haute-Corse

Bastia

Siroter des bières corses 

Sur la place du donjon à côté du Musée de Bastia (centré sur l’histoire de la ville) laissez-vous attirer par les parasols de la Citadelle bar.

citadelle_bar

© Alvina Ledru-Johansson

Avec une vue sur la mer bleue, une carte aux jolies planches de produits corses (beignets de fromage, miguacciole, panizzi, fromages corses…) mais surtout une sélection de bières locales pour changer (enfin !) de la Pietra ! On vous conseille la Ribella en blonde ou blanche, ou la blonde ou double IPA de la Microbrasserie K’orsu.

Citadelle bar,
1 rue de la paroisse, 20200 Bastia
Ouvert tous les jours de 6h30 à 2h00

 

 

Fondre pour la meilleure glace

Attention, adresse corse conseillée par des Corses ! On s’est donc rendu dans cette établissement régalant les Bastiais depuis 1937.

corse-glace

A la carte, des dizaines de créations de la maison en coupe, ou bien la possibilité de les composer soi-même. Vous êtes plutôt brocciu-menthe, cédrat, chocolat canistrelli ou citron basilic ?

Raugi
2, rue du Chanoine Colombani, 20200 Bastia
04 95 31 22 31
A partir de 2€ la boule

 

Saint-Florent

Se balader dans le désert des Agriates

Imaginez : une mer bleue turquoise, du sable blanc très fin, une brise légère et personne pour secouer sa serviette pleine de sable à côté de vous.

Pour accéder aux plages de Saleccia ou du Lotu, une solution (version paresseuse) : louer un 4×4 ! Mais la baignade se mérite. Il faut se cramponner une bonne heure pour ne pas voler en dehors de la voiture et tolérer les routes accidentées du désert des Agriates. Rassuez-vous, le réconfort est largement au niveau de l’effort.

Pour la location : St-Flo 4×4
Tarifs : à partir de 110€ la journée.

 

 

Se délecter de produits corses

Thierry Burlot a ouvert le restaurant MaThys il y a deux ans. L’objectif ? Travailler et valoriser les produits corses, trop méconnus des touristes, mais aussi des Corses. Pour 19€ au déjeuner (rapport qualité-prix imbattable) vous dégustez les courgettes du jardin, miel et pancetta, suivies de cannelloni brousse et blettes du jardin, pour finir avec un généreux morceau de tomme de brebis.

Le tout avec un service adorable, une terrasse à l’ombre des feuilles de figuiers et une douce musique dans les oreilles.

Le MaThys
Place Furnellu, 20217 Saint-Florent
Réservation conseillée
Ouvert tous les jours en haute saison
04 95 37 20 73

 

Patrimonio

Découvrir les cépages corses

Pour les connaisseurs et amateurs de vin, direction les vignes de l’appellation Patrimonio, sur la commune de Poggio d’Oletta. C’est là que Muriel Giudicelli crée depuis 1997 des vins qui chantent le terroir corse. Elle et son mari Stéphane sont les rares (ils sont 5 sur l’île) à travailler le vin en biodynamie.

domaine_muriel_giudicelli

Le domaine Muriel Giudicelli © Alvina Ledru-Johansson

A débouchonner sur l’île ou à mettre dans vos valises, les cuvées Corail, des « éditions limitées » plutôt légères et tournées sur les fruits rouges.

Domaine Muriel Giudicelli
20253 Patrimonio
Appeler pour convenir d’une visite : 06 11 56 36 24

 

Lumio

Se promener dans un village fantôme

A plusieurs centaines de mètres d’altitude (337 mètres exactement), face à une vue magnifique sur la mer, se dressent les restes des ruines du village d’Occi. Sa construction remonterait au Moyen-Âge, lorsque les habitants de la pointe de Spano s’enfuyèrent pour éviter les attaques de pirates originaires d’Afrique du Nord.

ruines_d_occi

Les ruines d’Occi © Alvina Ledru-Johansson

A la fin du XVIe siècle, ils étaient 150 à se promener dans ce qui est aujourd’hui un ensemble de pans de pierres trouées, des maisons dont on devine une pièce ici et là, une petite église dont la cloche ne sonne plus.

ruines_d_occi-1

La vue de l’ancien village d’Occi © Alvina Ledru-Johansson

Village d’Occi
Plusieurs sentiers possibles, dont un au départ de l’hôtel Chez Charles. Dans tous les cas, prévoir 20 à 30 minutes de marche sous le soleil : n’oubliez pas de prendre de l’eau et de la crème solaire !

Corse-de-sud

Porto-Vecchio

Dormir les pieds dans la mer

Ouvert dans les années 60, le camping Golfo di Sogno est le plus grand de l’île de Beauté, pouvant accueillir jusqu’à 6000 personnes sur ses 28 hectares.

Golfo_di_sogno

Le camping Golfo di Sogno © Alvina Ledru-Johansson

Mais non, on ne vous fait pas de blague… C’est que ce camping présente des lignes de bungalow sur le sable fin, à moins de 10 mètres de l’eau turquoise, dans un environnement très vert, entre pinèdes, mimosas, eucalyptus, un bar où déguster de délicieuses caïpirinha shakées par la brésilienne Samantha. De quoi éviter les plages bondées de Porto-Vecchio et étendre sa serviette tranquillement. Possibilité de louer des jet-ski, de faire du tennis sur l’un des deux terrains.

Camping Golfo di Sogno
A partir de 485€ le bungalow de 4 personnes sur la plage.

 

Partir en bateau sur le calme de l’eau 

Au départ de Porto-Vecchio, louez un bateau pour la journée, préparez une glacière remplie d’un bon pique-nique et de boissons pour trinquer, tartinez-vous bien de crème solaire et levez les amarres.

corse-3

Foncez en direction des plus belles plages de France : celle de Palombaggia, de Santa Giulia, du Petit Sperone, ou de baies où plonger depuis le bateau comme la baie de Rondinara. Ce que vous pouvez également faire, c’est de rejoindre l’hôtel U Capu Biancu par la mer, pour une pause déjeuner ou café dans l’une des paillotes installée sur la plage privée.

Hôtel_U_Capu_Biancu

La vue de l’hôtel U Capu Biancu © Alvina Ledru-Johansson

Location de bateau chez Blue Mare, à partir de 320€ la journée. Permis bateau obligatoire.
06 87 22 50 79
Hôtel U Capu Biancu
Domaine de Pozzoniello, 20169 Bonifacio
04 95 73 05 58
Ne ratez surtout pas la magnifique vue sur la mer… depuis les toilettes de l’hôtel !

 

Trinquer en hauteur

L’Othello, c’est sûrement le bar le plus stylé de Porto-Vecchio. Ce qui nous le fait dire ? Un lieu atypique niché dans l’une des cinq citadelles de la vieille ville, une clientèle autochtone, preuve qu’on peut y boire les yeux fermés -et la bouche grande ouverte-, et un DJ qui envoie de la bonne musique.

Et olive, sur le martini, un bar extérieur superbe où siroter un Capo spritz blanc (Cap Mattei blanc, muscat pétillant, eau gazeuse), un Gin To du maquis (gin infusé aux herbes du maquis, nepita, cedrat, tonic) et grignoter des tapas du tonnerre (gambas tempura, potatoes à l’ail, romarin, pancetta de porc et parmesan, smash burger…).

Bar Othello
Réservations fortement via leur compte Instagram : @othello.portovecchio
65 rue Borgo, 20137 Porto-Vecchio

Zonza

Faire du toboggan naturel

Pour les amateurs de nature et d’activités en plein air, direction le nord de Porto-Vecchio. Un peu enfoncé dans les terres, le village de Zonza, point de départ des demies-journées de canyoning.

zonza-corse

Demandez Romain, moniteur au large sourire qui calme les peurs lors de sauts de 4 m de haut, motive les plus téméraires pour ceux de 9 m, montre comment glisser dans un toboggan naturel… Entre les vasques d’eaux turquoises et les paysages de parois granitiques, vous ferez le plein de sensations fortes !

Corsica Madness
Sur la place principale, au rond-point
20124 Zonza
04 95 78 61 76
55€ par personne, tarif de groupe possible.

 

Manger « le meilleur burger d’Europe »

C’est Fifi qui le dit ! Fifi, c’est le propriétaire de L’Authentique, un restaurant de burgers où recharger les batteries après avoir fait du canyoning (et même si vous ne vous vous êtes pas dépensé).

burger_l_authentique

© Alvina Ledru-Johansson

Il a la tchatche, le sourire facile et il envoie des assiettes qui font drôlement plaisir. prenez le supplément pancetta pour un burger version « corse » et une Pietra pour un repas 100% local.

L’authentique
Route de Levie, 20124 Zonza
06 20 56 44 60

Levie

Passer une nuit dans une ferme-auberge

Il y a d’abord eu les parents qui ont ouvert l’auberge il y a plus de 30 ans, puis les deux fils Rocca-Serra, qui ont repris l’établissement il y a quelques années. Le point commun entre les deux générations ? Elles ont continué de servir à table les plats corses traditionnels, dont les recettes familiales ont été transmises avec amour. Au menu du soir : charcuterie maison, agneau au four, cannelloni au brocciu, haricots en sauce, plateau de fromages corses, corbeille de fruits et pâtisserie maison.

Outre le fait que le repas soit délicieux, les fruits et les légumes proviennent pour la plupart des terres de la famille et la charcuterie est faite sur place avec les cochons de la ferme. Si vous êtes curieux, demandez avec un grand sourire aux cuisiniers de les accompagner nourrir les bêtes pour un petit moment privilégié. Si vous êtes là pour vous détendre, passez par le hammam avant de plonger dans la piscine couverte.

Ferme-auberge « A Pignata »
Route du Pianu, 20170 Levie
04 95 78 41 90
Chambre en demi-pension à partir de 220€ pour deux personnes.
Repas du soir -réservation obligatoire- à 53€ hors boisson.

 

Sartène

Manger dans une ruelle

La réputation de Sartène est tenace : elle serait la plus corse des villes corses. N’hésitez donc pas à déambuler dans les ruelles de la plus grande commune de l’île, construite sur d’énormes blocs de granite au début du XVIe siècle.sarteneAprès avoir visité le musée, photographié l’échauguette (la petite pièce du château fort destinée au guetteur, ndlr) et les remparts, arrêtez-vous au restaurant Le Roy Théodore. Demandez à être installé sur les pavés de la terrasse pour goûter aux plats typiquement corses : assiette de charcuterie, calamars à la bonifacienne et fiadone, le tout pour 23€.

Le Roy Théodore
13 rue des Frères Bartoli, 20100, Sartène
04 95 77 17 77

 

Piana

S’installer face aux roches rouges

Que ce soit pour boire un verre sur la terrasse à la vue panoramique, pour dîner dans le restaurant gastronomique ou bien pour y rester la nuit, si vous passez à côté de L’Hôtel des Roches Rouges, prenez le temps de vous y arrêter.

Construit en 1912 sur les hauteurs de Piana, cet établissement proche du manoir a été laissé à l’abandon plus de 20 ans avant que Mady ne le reprenne en 1986. Elle en a conservé la décoration du siècle dernier (la salle de restaurant est classée) tout en lui donnant le confort nécessaire pour passer une douce nuit. Moment hors du temps garanti !

Hôtel Les Roches Rouges, 20115 Piana
04 95 27 81 81
Chambre pour deux personnes à partir de 150€ la nuit, 220€ en demi-pension.

 

Propriano

Titre – Terra Cotta

Trouver un restaurant gastronomique dans Propriano n’est pas chose aisée. Alors on s’est dit qu’on allait vous partager l’adresse du chef Thomas Duval. Une carte courte (toujours bon signe) avec des produits de saison (bon signe bis) et locaux en ce qui concerne les poissons, fruits de mer et crustacés.

terra_cotta_dessert

© Alvina Ledru-Johansson

Lorsqu’on s’est attablé sur la terrasse avec vue sur le port, les assiettes étaient garnies de filet de rouget, basilic, sauce vierge et huile d’olive pour commencer, et d’un finger de fraises des bois de Madunina et opaline fraise, tuiles au thé rouge et coulis pour finir. Banco.

Restaurant Terra Cotta
31 avenue Napoléon, 20110 Propriano
04 95 74 23 80
Suggestion du midi (1 plat + 1 dessert) 24€

A.L-J

Ajouter à mes favoris Supprimer de mes favoris
Les voitures de police les plus cool du monde

Les voitures de police les plus cool du monde

Ajouter à mes favoris Supprimer de mes favoris
Hasta la Vigna : le bonheur loin de la plage

Hasta la Vigna : le bonheur loin de la plage