Une nuit à Paris,
9Confidentiel, un hôtel discret dans le Marais

Hôtels & Chambres d'hôtes

22MARS. 2022

newsletter

Hôtels & Chambres d'hôtes

Une nuit à Paris

9Confidentiel, un hôtel discret dans le Marais

22 MARS . 2022

Écrit par Johanna Colombatti

On a voulu retrouver le Paris qu’on avait oublié : flâner dans les ruelles, prendre le temps, redécouvrir la ville historique. Alors on a préparé une virée au 9Confidentiel, juste le temps d’une nuit, pour retomber amoureux de Paris à travers les murs de ce petit bijou d’hôtel en plein Marais.

On est pourtant passé des dizaines, des centaines de fois rue du roi de Sicile mais a-t-on jamais levé les yeux sur cette splendide façade Art Déco signé de l’architecte Georges Pradelle ? Derrière ce mini chef d’œuvre d’architecture, bow-windows comprises, se niche l’une des dernières créations de Philippe Starck pour le petit groupe hôtelier familial 9Hotel Collection.

Réservez votre séjour au 9Confidentiel par ici.

 

les-hardis9confidentiel-facade-2

 

Rénové par le designer en 2019 et revêtant son attribut 4 étoiles, l’hôtel, au cœur du Marais parisien, n’a pourtant rien du grand palace arrogant (26 chambres sur 6 étages dont trois suites de 40 m2) mais le charme de sa maison est d’autant plus envoûtant. Le vice ? On s’y croit comme chez nous et on voudrait conserver les clefs de sa chambre comme l’aurait fait une certaine Gabrielle Chanel au Ritz. Après tout, les chambres ont le chic de ne pas être identifiées par des numéros, mais par des noms, alors pourquoi pas faire comme si on habitait la sienne ?

Lorsqu’on passe la porte de cette entrée 1925, on arrive dans le lobby de cet hôtel pensé comme un « une ravissante petite boîte à bijoux imaginaire » par le designer : livres, bougies, sculptures ornent les cheminées et tables basses pour créer de véritables saynètes, sorte de tableaux vivants sur lequel déambule l’œil paresseusement. De sa propre confession, l’artiste a fait en sorte qu’on s’y sente comme « dans un songe éveillé comme le décor d’un livre de Patrick Modiano » et le pari est réussi, on oublie 2022 et les actualités bien sombres dans cette petite bulle pastelle pour vagabonder dans le Paris passé. A-t-on vraiment besoin d’aller plus loin se demande-t-on ?

 

les-hardis-9confidentiel-premier-salon-2

 

Oui, car une fresque monumentale, occupant le plafond de l’entrée attire notre regard, ce geste onirique est signé … de la fille du designer, Ara Starck. Et l’on fait bien de poursuivre la visite car passé le hall, c’est le bar qui nous attend. Un bar en demi-sphère, gainé de lambris de bois, aussi élégant que chaleureux. Et la carte ? Rien de moins que neufs cocktails inédits pour les lieux. Oubliez les spritz et laissez-vous guider ! 

 

les-hardis-9confidentiel-bar-1

 

Plus loin les salons feutrés, aux percées en arches sommées d’appliques-sculptures de Yann Masseyeff , sont garnis de larges assises et d’épais tapis signés Pierre Frey, et c’est également grâce à ce décor soigné qu’on se sent privilégié : errer, vagabonder un livre à la main, un cocktail de l’autre. Il ne nous étonnerait pas de voir un porte-cigarette trôner sur la table basse et comme dans tout boudoir, il y a … un fumoir, pensé comme un petit patio aménagé au cœur de l’immeuble.

Dans les étages, chaque palier est accueilli d’un homard (très hardi !), clin d’œil au surréalisme et au goût fantaisiste du créateur, et les chambres signalées par des portraits de femme. On logera chez Lucienne ce soir-là. Le répertoire aux tons pastel des chambres nous entraîne vers les décors de Wes Anderson, et on s’imagine volontiers peignoir sur les épaules, serviette nouée dans les cheveux comme dans un certain Hôtel …Chevallier, vous l’avez ?

les-hardis-9confidentiel-chambre-club-V2-5
les-hardis-9confidentiel-chambre-suite-valentine-8
les-hardis-9confidentiel-chambre-club-v1-3
les-hardis-9confidentiel-chambre-superieur-3

 

Les salles de bain, entièrement revêtues de miroirs biseautés, dialoguent avec les chambres grâce à des cloisons mobiles ornées de fresques décoratives et diffusent leur lumière qui se reflète dans le mobilier aux tonalités laiton et cuivre. 

Le clou ? les petites terrasses privatives de chaque chambre qui découvrent une vue époustouflante sur Paris. On s’y presse, même (surtout) un soir de semaine, pour se rappeler à quel point Paris peut-être belle ! 

J.C


Réservez votre séjour au 9Confidentiel par ici.

les-hardis-9confidentiel-salon-arriere-3

 

Un petit creux ? L’hôtel n’a pas de restaurant, mais ça tombe bien, le quartier regorge de bonnes adresses. Filez découvrir Onii-San, l’izakaya joyeux du marais. Envie de quelque chose d’un peu plus franchouillard ? Dirigez-vous vers Le Trésor. Vous préférez une terrasse pour roucouler à l’abri des regards indiscrets ? C’est aux Jardins du Marais que ça se passe. 

Et puisque vous êtes dans les parages, profitez-en pour aller saluer un de nos compagnons hardis, Pierre-Alain Challier, et admirer l’exposition du moment à la galerie, ou encore nos amis des Rhabilleurs, Serica et Joseph Bonnie, qui vous présenteront avec bonne humeur leurs créations horlogères et d’accessoires dans la boutique du 20 rue Chapon.

Ajouter à mes favoris Supprimer de mes favoris
A Paris, Nosso

A Paris, Nosso

Ajouter à mes favoris Supprimer de mes favoris
Exposition : les Récits de Champagne de Jeppe Hein pour Ruinart

Exposition : les Récits de Champagne de Jeppe Hein pour Ruinart